Sélectionner une page

CIE  CLAUDIA MIAZZO  JEAN PAUL PADOVANI

TANGO OSTINATO

CIE TANGO OSTINATO - CLAUDIA MIAZZO - JEAN PAUL PADOVANI

TANGO FOR PINA BAUSCH

Claudia Miazzo & Jean Paul Padovani – cie TANGO OSTINATO – 

Le 13 mai au Théâtre de L’ECAM au Kremlin- Bicêtre
Le 17 et la 18 mai au Théâtre de la MPAA St Germain Paris
Le 20 mai au Festival Charivarue Théâtre de Cachan

TANGO FOR PINA BAUSCH est une pièce pour danseurs amateurs. 

Cette pièce est naît à la suite de propositions d’ateliers pédagogiques inter générationnels à la découverte du tango contemporain.

Dans cette création l’objectif artistique est de faire vivre et ressentir la spécificité du tango grâce aux éléments fondateurs de cette danse: confiance, écoute réciproque, abandon, maîtrise de soi et lâcher-prise, mais aussi les spirales du corps et l’enlacement.

Cette pièce nous permets de voir, sous un angle différent, des questions comme celles de l’altérité, la différence, le respect, l’entente et finalement le collectif.

L’abrazo, ou l’enlacement si typique du tango argentin offre une expérience sensible et personnelle au danseur, qui traverse une suite d’histoires singulières dansées et racontées au public. Entre composition et interprétation, l’écriture des chorégraphes, tout en rendant hommage à l’héritage du passé et à sa mémoire, donne place à l’imprévu qui génère des formes nouvelles. 

La traversée de différents états de corps, semblable aux évolutions d’une suite musicale, sera à l’origine de différents états de danse confrontés à l’idée de transformation.

La marche et le bal deviennent symboles et sièges d’une suite d’évolutions vécues et représentées.

Claudia Miazzo et Jean Paul Padovani sont danseurs, chorégraphes mais également enseignants passionnés. C’est la raison pour laquelle ils mènent un intense travail pédagogique de sensibilisation tout en développant leur propre travail artistique au sein de leur compagnie Tango Ostinato.

« Nous souhaitons apporter au danseurs et aux spectateurs une dimension sensorielle du Tango et questionner avec eux les différentes qualités du toucher et du contact: un magnifique terrain à explorer.

Comment ces éléments jouent-ils sur notre rapport à l’autre ? 

Des propositions guidées amènerons et laisseront libre cours à une danse personnelle, sensible et créative que nous sommes ravis de partager avec le public.

Ce travail se révèle aussi un hommage à Pina Bausch qui, comme par surprise nous a accompagnés lors de ces ateliers dans les images que nous avons choisi et l’univers du tango qu’elle a sans doute aimé».

VIDA MIA  Création 2017

 

 

Danse / Musique   1h15 min
Pièce  pour deux danseurs et trois musiciens
 
 DISTRIBUTION 

Chorégraphie  et Danse: Claudia Miazzo et Jean Paul Padovani

Musiciens : Juan José Mosalini,, Diego Aubia, Nicolas Peyrat

Production Cie Tango Ostinato

 

 

 

 

VIDA MIA est un projet où le tango sort de sa forme attendue pour expérimenter et créer des nouvelles formes artistiques.

Le ressentis comme point de départ de la création. Une interprétation du tango qui porte son regard vers l’intériorité, le sensible, l‘épuré, l’essentiel et le simple.

Pour cette septième pièce les chorégraphes Claudia Miazzo et Jean Paul Padovani collaborent avec trois musiciens qui jouent et évoluent également sur scène avec les danseurs.

Dans leur écriture chorégraphique ils s’intéressent à l’enracinement du danseur comme base pour développer un langage où les torsions du corps et les spirales sont dirigées vers le centre. Une danse où tout converge vers l’intérieur.

Sur le plateau, le coeur resserré du trio de magnifiques musiciens,Juan José Mosalini, Diego Aubia et Nicolas Peyrat,  est à l’affût de chaque nuance et au plus prés de son art. A la sensibilité et à la finesse recherchée dans le mouvement font écho une force et une énergie générées du contact et de la connexion entre danseurs et musiciens, comme un ensemble indissociable.

Dans ce projet, danse et texte se rencontrent en résonance. La sonorité des mots, amenée par le texte dit par les musiciens, sera présente comme un leitmotiv, un fil rouge. Chaque mouvement, dans sa qualité propre, peut être associé à une son, un rythme, des paroles qui génèrent la danse.

LANDSCAPE

LANDSCAPE – performance conçue pour l’espace publique et présentée pour l’inauguration de la Briqueterie à Vitry sur Seine, à l’ile de la Réunion dans le cadre du Festival Danse Pei, au CNDC d’ Angers, à la Biennale d’Art Contemporain de Vincennes, les Journée du Patrimoine à Lille et à Vitry sur Seine et au Festival de Châtillon, Au théâtre de Cachan, A la Canopé- Paris